Atelier d'Estienne
Festival de Chant de l'Eucalyptus
atelier_destienne
festival_eucalyptus
previous arrow
next arrow

Avec sa mère Irène, Julien Le Mentec a érigé à Lorient la Taverne du Roi Morvan. Un lieu incontournable de la cuisine et de la culture bretonne où se pressent tous les bagadous du Festival Interceltique.

C’est un passage obligé quand on se rend à Lorient. La Tavarn Ar Roue Morvan fait la fierté de toute une ville. Sa renommée tient d’abord à sa reine mère, Irène Le Mentec, et à son roi, Julien. « On s’est rendu compte avec ma mère que la taverne était devenue une institution quand on a fêté ses 18 ans puis ses 20 ans d’existence », confie Julien Le Mentec.
Les hommages lors des obsèques d’Irène Le Mentec, en mars 2022, donnent un aperçu de l’engouement suscité par ce temple de la cuisine et de la musique bretonne, inauguré en 1999 sur la place Polig Monjarret, alors sans platane et excentrée. L’idée est d’amener la culture bretonne toute l’année à Lorient en dupliquant un modèle de taverne qui fonctionne au Croisty, sur les terres de la famille Le Mentec.
« Au départ, on nous a pris pour des fous avec notre culture du biniou », s’amuse l’homme âgé de 48 ans. Le tissu familial a plongé Julien Le Mentec dès sa tendre enfance dans la culture bretonne. La musique penche plutôt du côté de son père. « On m’a confié très jeune l’instrument d’un grand oncle sonneur », se souvient-il. La langue bretonne est, quant à elle, parlée dans la famille de sa mère.

« Je ne suis pas bilingue mais je comprends le breton », prévient-il. Avant l’ouverture de la Tavarn, Julien connaît surtout Lorient pour son Festival Interceltique. Il se produit sur scène dès 1990. Après des études de commerce à Vannes, il devient en 1996 musicien professionnel. Dans les années 2000, il s’illustre en tant que penn-soner notamment pour le bagad de Saint-Malo. Il
embrasse le métier de restaurateur en 2017 à la demande de sa mère convalescente. « Je suis devenu co-gérant de la taverne juste au moment où je venais de renouveler mon statut d’intermittent du spectacle, relève Julien. Je ne regrette pas cette décision. Cela a aidé ma mère. »
La fibre musicale demeure toutefois ancrée. Julien Le Mentec continue de jouer et composer des musiques bretonnes pendant son temps libre. En 2018, il crée juste en face de la taverne le BDF, un bar dédié au jazz, à l’électro ou aux balades irlandaises. Pour le Festival Interceltique 2022, Julien a concocté une programmation avec des musiciens qu’affectionnait Irène Le Mentec. À terme, il espère aussi réaliser l’un des rêves de sa mère en ouvrant une Tavarn à New-York. De quoi rendre les Lorientais encore plus fiers.

Bio

1974 : naissance à Lorient
1992 : étude de commerce à l’IUT de Vannes
1996 : musicien professionnel
1999 : inauguration de la Tavarn Ar Roue Morvan
2017 : co-gérant de la taverne avec sa mère Irène
2018 : création du Bar D’en Face
2022 : décès de sa mère en mars

La Tavarn Ar Roue Morvan
Festival de Chant de l'Eucalyptus
Festival de Chant de l'Eucalyptus
festival_eucalyptus
festival_eucalyptus
previous arrow
next arrow