Atelier d'Estienne
Festival de Chant de l'Eucalyptus
atelier_destienne
festival_eucalyptus
previous arrow
next arrow

Installée à Clohars-Carnoët, dans le Finistère, la crêperie Saint-Maurice est portée par la magie du lieu et de la cuisine de son propriétaire, Gwendal Pierre.

 On a beau chercher un euphémisme, on ne trouve pas. Le site de l’abbatiale Saint-Maurice à Clohars-Carnoët (29) est proprement époustouflant. En ce mois de mars, la végétation luxuriante avec ses arbres centenaires est traversée par des rayons de soleil. On se promet déjà de revenir au printemps et en automne pour profiter des merveilles d’un lieu, propriété du Conservatoire du littoral, dont le paysage correspond trait pour trait à celui conté dans les légendes celtes. On en vient même à imaginer la Dame du Lac surgir de la Laïta, cette rivière qui sépare le Finistère et le Morbihan et qui borde l’abbatiale cistercienne. En vain…

On se rattrapera en rencontrant le roi de cet environnement pittoresque et enchanté. Ici, Gwendal Pierre est chez lui, en son royaume. Depuis l’âge de 14 ans, il vit sur le site de Saint-Maurice dans la crêperie éponyme rachetée en 1987 par ses parents, Daniel et Marie-Thérèse. Une affaire familiale qu’il a reprise en 2004.

Gwendal a parfaitement conscience qu’il  habite dans un environnement exceptionnel. Il en a fait une force. « Si cet endroit est magnifique, on se doit d’en être à la hauteur », devise le maître des lieux. Cette exigence se retrouve sur la table. On vient de loin pour déguster les galettes et les crêpes « fines et saisies » de la crêperie Saint-Maurice. Il est fortement conseillé de réserver. 

Les 45 couverts de la salle sont pris d’assaut en toutes saisons.

« Mes parents fermaient une bonne partie de l’hiver, confie-t-il. Il m’a fallu six ans pour habituer mes clients à venir toute l’année. »

En 2017, le référencement au guide  culinaire Gault et Millau a permis à la crêperie Saint-Maurice de basculer dans une nouvelle dimension. « J’étais heureux, avoue avec modestie Gwendal. Mais c’est surtout une façon de valoriser ma clientèle. » Cette prestigieuse distinction, très rarement accordée à une crêperie, n’a pas fait tourner la tête du propriétaire. Les prix sont restés très abordables. La carte continue de se renouveler. Elle s’adapte aux nouveaux modes de consommations en proposant des recettes végétariennes, sans gluten ou sans œuf. Les produits locaux sont à l’honneur jusque dans les bouteilles. La crêperie Saint-Maurice propose une sélection qualitative de cidres des terroirs voisins et de bières bretonnes. Ce qui ne l’empêche pas de développer une offre de vin. « Je veux faire reconnaître le métier de crêpier dans le monde de la cuisine », insiste cet adhérent actif au sein de la Fédération de la crêperie.

L’homme, taiseux d’apparence, est aussi un excellent communicant. En référence au lieu magique où est située sa crêperie, Gwendal a créé le personnage de Gwendrix qu’il apparente à « un lutin de la forêt ». À Saint-Maurice, les rappels autour des légendes celtes sont partout.

Bio

1973 : naissance à Hennebont (56)
1987 : rachat de la crêperie Saint-Maurice par ses parents
1993 : BTS électronique
2004 : reprise de la crêperie Saint-Maurice
2017 : distinction au guide Gault et Millau

Crêperie St Maurice
Festival de Chant de l'Eucalyptus
Festival de Chant de l'Eucalyptus
festival_eucalyptus
festival_eucalyptus
previous arrow
next arrow